Les forums du Vade-mecum

Les Annales du Disque-monde de Terry Pratchett.
 
Retour au siteAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [12/08/2008/] Terry Pratchett et le pirates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BaronBreton
Le Patricien du site
avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 31/07/2007
Age : 36
Localisation : Ankh-Morpork

MessageSujet: [12/08/2008/] Terry Pratchett et le pirates   Mar 12 Aoû - 9:53

http://vade-mecum.over-blog.fr/article-21908004.html

Merci à Anilori :

Anilori a écrit:
Bienvenue sur la face cachée du disque

Des auteurs comme Terry Pratchett sont les grands perdants de l’explosion du commerce de livres illégalement copiés

Par Dalya Alberge


Les pirates de l’édition coûtent des centaines de millions à l’industrie en vendant des contrefaçons de livres électroniques et de livres audio par internet.

Ces dix-huit derniers mois, le marché des livres piratés a explosé, causant aux éditeurs des pertes annuelles de 260 millions de livres sterling dans le domaine des ventes de livres reliés et de poches.
A présent, les pirates scannent les textes pour créer des livres électroniques, et enregistrent des livres audio pour en faire des copies illégales. Ils se les échangent également entre eux par internet, afin d’éviter d’avoir à les fabriquer eux-mêmes.

Les derniers best-sellers de JK Rowling, Terry Pratchett et Patricia Cornwell sont parmi leurs favoris, mais ils apprécient tout autant les fonds de liste et les classiques d’Agatha Christie ou de Ian Fleming, entre autres. Ces dernières semaines, la Publishers Association, qui rassemble plus de deux cents éditeurs, a identifié des dizaines de milliers de ces ventes illégales sur eBay et sur d’autres sites.

Récemment, un pirate a vendu pour plus de 22 000£ de livres audio piratés, au prix de 300£, en quarante-deux heures grâce à eBay. Un autre, qui opérait également sur ce site, a vendu pour 8 000£ d’enregistrements illégaux au prix de 451£ en deux semaines.

Terry Pratchett, dont les best-sellers de fantasy ont été publiés en trente-cinq langues, a déclaré au Times que son agent surveillait régulièrement la contrefaçon de ses livres sur internet, et que chaque semaine de nouveaux exemplaires étaient découverts. « Mais on a toujours l’impression de courir dans tous les sens pour reboucher des trous dans un barrage, dit Pratchett. C’est une guérilla qu’on mène. »

Si un livre électronique de Pratchett apparaît sur un site de vente, il a forcément été piraté : en effet, un seul de ses best-sellers, Thud !, est disponible de façon légale sous cette forme. Personne n’a reçu l’autorisation de commercialiser les autres. Les livres audio contenant plus d’un de ses romans sous forme de CD sont également des copies pirates.

Colin Smythe, son agent, a déclaré : « Quand des gens mettent des centaines de CD aux enchères sur eBay, on a de quoi s’inquiéter. A l’origine, les responsables étaient des étudiants qui voulaient s’assurer un petit revenu. Maintenant, c’est devenu beaucoup plus commercial. »

Rob Hamadi, de la Publishers Association : « En 2005, il y a eu une augmentation sensible du volume de contrefaçons en vente au Royaume-Uni. Beaucoup d’escrocs s’y mettent. Vous avez peu de chances de vous faire poignarder en gravant un disque. L’argent est transféré de façon électronique. »

Le vendeur hors-la-loi n’a même pas besoin de donner son adresse à ses clients : « Leur marchandise n’est pas empilée dans un entrepôt. Ils la conservent sous forme électronique, sur un disque dur. »

Bien que les responsables d’eBay ferment les enchères quand ils sont avertis qu’un livre numérique est une contrefaçon, des sources dans le milieu de l’édition ont déclaré au Times qu’ils pourraient sévir bien davantage contre les pirates – qui se contentent de réapparaître un autre jour. Si les pertes dans le domaine des ventes de DVD, des entrées au cinéma et des locations coûtent à présent 818 millions de livres sterling par an à l’industrie du spectacle, il n’y a pas encore de chiffres concernant les pertes liées aux livres numériques.

L’association, qui n’a encore jamais pu poursuivre de pirate en justice, est en train de créer une base de données consacrée au piratage et qui permettra d’évaluer l’ampleur du problème. Elle attend la mise en application de la section 107a de la loi sur les copyrights, plans et brevets (Copyright, Designs and Patents Act), qui donnerait aux agents de la répression des fraudes ( ? ) la possibilité de prendre des mesures contre les auteurs d’infractions au copyright.

Un porte-parole d’eBay a déclaré : « eBay a un système bien établi en place – plus de 14 000 possesseurs de propriété intellectuelle sont déjà enregistrés comme membres. Ce système permet aux propriétaires des droits d’informer notre service consommateurs de l’existence de contrefaçons. Nous nous dépêchons alors de retirer les articles en infraction et prenons des mesures contre tous les vendeurs. »

Article original :
http://technology.timesonline.co.uk/tol/news/tech_and_web/article688663.ece

_________________

« L'imaginaire n’est qu'une autre façon de voir la réalité. »


Le site du Vade-mecum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vademecum-dm.com
 
[12/08/2008/] Terry Pratchett et le pirates
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Découvrir les personnages de T. Pratchett
» Les quotes.
» Hommage à un grand homme : Terry Pratchett
» RETRO: REPORTAGE Haïti les émeutes de la faim 2008
» Terry Jownes' Trial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les forums du Vade-mecum :: Vous et Nous :: News-
Sauter vers: